La fondation All for Human Rigths AHR  (Tous pour les droits de l’Homme) est reconnue d’utilité publique !

Nous sommes une organisation à but non-lucratif dédiée à la diffusion des droits de l’Homme.

La fondation AHR collabore directement avec le service de publications du Bureau du Haut-Commissariat de Nations Unis aux droits de l’homme (OHCHR)

Unis

Unis

UNIS:

Promotion des brochures dans les commerces et centre ville de Genève

L’engagement de la fondation est de promouvoir les droits de l’Homme en diffusant auprès des commerces et petites entreprises les brochures du OHCHR.

Stand: nous avons aussi un stand d’information et de distribution de brochures du OHCHR  au centre ville de Genève.

 

Stand d'information (Rue Confédération, Genève)

Stand d’information (Rue Confédération, Genève)

« Ayez une bonne connaissance de vos droits et souhaitez à autrui les mêmes droits qu’à vous-même »

AHR

Qu’est-ce que les droits de l’Homme?

Les droits de l’Homme sont des droits essentiels et intrinsèques à tous les êtres humains sans distinction de sexe, d’origine nationale ou ethnique, de couleur, de religion, de langue, de lieu de résidence ou de toute autre condition. Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Tu veilleras à la sauvegarde d’un environnement sain pour tous

Tu agiras pour que chacun puisse manger à sa faim et se loger décemment

Les générations ou groupes de droits de l’Homme

La reconnaissance légale des droits humains a connu une longue histoire. Certains de ces droits ont été inclus dans les lois bien avant d’autres, qui ont été acceptés après de longues revendications. C’est pour cela que l’on peut classifier les droits de l’Homme en groupes séparés en trois générations différentes.

La première génération inclut les droits civils et politiques. Ces droits ont été les premiers à être reconnus légalement à la fin du XVIIIe siècle. Il s’agit de droits qui garantissent la liberté des personnes. Leur fonction principale est de limiter les interventions du pouvoir dans la vie privée des personnes, ainsi que de garantir la participation de tous, en ce qui concerne les questions d’ordre publique. Parmi les droits civils les plus importants, nous trouvons: le droit à la vie, le droit à la liberté idéologique et religieuse, le droit à la libre expression ou le droit à la propriété. Parmi les droits politiques fondamentaux : le droit de vote, le droit à la grève, le droit de s’associer librement pour former un parti politique ou un syndicat, etc.

La deuxième génération regroupe es droits économiques, sociaux et culturels. Ces droits ont été peu à peu incorporés aux lois à la fin du XIXe siècle et au cours du XXe. Ils cherchent à développer l’égalité entre les personnes, en offrant à tous les mêmes opportunités de mener une vie digne. Leur fonction est de promouvoir l’action de toute la société, de garantir à tous l’accès à des conditions de vie adéquates. Parmi les droits de deuxième génération nous trouvons: le droit à l’éducation, à la santé, au travail, à un logement digne, etc.

La troisième génération de droits se sont incorporés aux lois à la fin du XXe siècle et au début du XXIe. Ils aspirent à développer la solidarité entre les peuples et les personnes du monde entier. Leur fonction est de promouvoir des relations pacifiques et constructives pour nous permettre de faire face aux nouveaux défis de nos sociétés. Parmi les droits de troisième génération nous pouvons évoquer : le droit à la paix, le droit au développement et le droit à un environnement sain dont chacun puisse profiter.

L’importance de son apprentissage

L’éducation et l’apprentissage des droits de l’Homme sont fondés sur des valeurs, croyances et comportements qui encouragent non seulement à prendre conscience de leur existence, mais aussi à protéger leurs droits et ceux des autres. En outre, nous sommes renvoyés à notre responsabilité à tous de faire des droits de l’Homme une réalité dans toutes les communautés.

Qu’est ce qu’un défenseur des droit de l’Homme?

Un défenseur des droits de l’Homme est une personne qui agit seule ou en groupe, dans les communautés locales, la politique nationale ou internationale. On en trouve dans toutes les parties du monde, sans que nécessairement ce soit une personne célèbre.

Ils sont de tout âge, d’origines diverses et exercent toutes sortes d’occupations. Beaucoup sont des personnes hautement qualifiées comme des avocats, médecins, journalistes ou enseignants. Beaucoup d’autres n’ont que peu d’instruction, mais tous ont en commun cette conviction que les droits de l’Homme doivent être soutenus et protégés.

Chaque individu, quel qu’il soit et d’où qu’il vienne, peut défendre les droits de l’Homme et a le potentiel de faire la différence.

AHR